La cuisine de la semaine #104 – drenka

Cette semaine était à cheval entre la maison et chez mes parents dans le Sud (puisqu’accouchement oblige je vais rater le Noël familial pour la première fois de ma vie, SNIF). C’est là qu’on se rend compte de la préciosité des parents qui planifient, font les courses, cuisinent et vous servent à table. Des trucs délicieux. Et qui sont contents de le faire en plus.

.

  • Lundi: Une envie de chou-fleur s’est emparée de mon petit corps. Ca tombait bien, une recette de gratin de chou-fleur au bacon et au cheddar me faisait de l’œil chez Lornifoin. On a tout bien léché nos assiettes ET le plat comme il faut, prêts à resservir sans même passer par la case lave-vaisselle.

20131125.10

.

  • Mardi: J’avais décidé de vaincre la flémingite du mardi, en cuisinant dès le matin pour le soir. J’ai donc mis en route un tajine aux abricots (mais à part qu’en fait j’ai mangé tous les abricots secs, donc c’était plutôt un tajine aux pois chiches mais brèfle). C’était pas plutôt fini que j’ai eu une crise de vertiges qui a duré le reste de la journée et le soir, et j’ai même pas pu manger mon tajine. Merci bien, on m’y reprendra plus: demain je me lève même pas, VOILA.

20131125.09

.

  • Mercredi: Le boucher avait reçu mes magrets de canard AVEC gras. ET un petit pot de graisse d’oie. J’ai donc fait une sauce à l’orange pour aller sur les magrets juste poêlés, et puis je les ai servis avec les pommes de terre boulangères de Myrtille, sauf qu’au lieu de beurrer le plat, j’ai tartiné de graisse d’oie. C’était très léger (SI) (Une recette manger-bouger)(TRUE STORY).

20131125.08

.

  • Jeudi : Arrivés chez mes parents – On était seules avec ma maman, donc on s’est pas embêté et on s’est décongelé des endives au jambon Picard. Je pense que si Picard ouvre à Londres un jour, j’en tirerais les conséquences qui s’imposent et me retirerais définitivement de la vie culinaire.

.

  • Vendredi: Les vertiges, d’après ma TL Twitter (Twitter is the new Doctissimo), c’est sûrement dû à mon anémie. Du coup, à midi, ma mère m’a fait du boudin (j’en re-bave rien que de l’écrire) et avec ça, elle a improvisé un gratin de courge butternut avec de la mozzarella, c’était un peu sucré, ça se mariait très bien.

20131125.07

Le soir, mon père était de retour après une semaine en mer et nous a concocté un poulet au gingembre vietnamien, mais j’ai pas eu le temps pour la photo, j’étais déjà en train de saucer mon assiette quand j’y ai pensé.

.

  • Samedi: A midi, mon père avait fait un barbecue (des tranches de gigot grillées) et j’avais demandé des cardes, qui sont dans le menu blanc traditionnel de Noël, mais on en a pas trouvé. Alors ma mère a fait des artichauts à la Barigoule, il faut que je donne la recette c’est trop délicieux!

20131125.06

Le soir, une envie de choux et navets s’est emparée du petit corps de mon frère. Ma mère nous a donc mijoté une potée auvergnate.

20131125.05

.

  • Dimanche: A midi, autre composante du menu de Noël que je vais rater, ma mère nous a fait des langoustes à l’Américaine… ET elle m’avait acheté des fruits confits, des vrais de vrais, des merveilleux des 13 desserts de Noël. J’ai emporté les restes dans ma valise (de fruits confits, pas de langoustes hein).

20131125.04

Le soir, nous sommes rentrés auprès de Dawling qui nous avait mijoté un petit ragoût du dimanche (et qui avait tondu le gazon, of course). Avec le sandwich servi dans l’avion, autant dire que c’était une journée EXPLOSAGE de points Weight Watchers m’enfin le dimanche, il faut ce qu’il faut hein?

20131125.01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s