Les cookies de Laura Todd à ma façon

Les cookies de Laura Todd, ce sont mes préférés à ce jour. Moi, j’aime les cookies pas trop cuits, bien moelleux dedans et avec une garniture toute simple : des pépites de chocolat !

Pour obtenir ce résultat et satisfaire au mieux mes papilles, j’ai fini par « améliorer » (à mon goût) un poil la recette initiale.

Quelques explications pour ceux qui aiment comprendre : j’ai jugé que les cookies étaient plus humides et moelleux en mettant 2 œufs au lieu d’un avec les proportions initiales de Laura Todd. Du coup, comme la recette originale me fournit presque trop de cookies (genre 60), j’utilise quasiment toujours la version ci-dessous, correspondant aux 2/3 de la version initiale, avec un œuf. BREF, vous formalisez pas des poids très très précis : faîtes… et savourez ! Après on en reparlera.

Ingrédients :

Pour 35 cookies environ

  • 233g de sucre
  • 166g de beurre
  • 1 oeuf
  • 250g de farine, à répartir comme suit :
    • 170g de farine de blé T55/65
    • 80g de farine complète de grand épeautre
  • 1/2 sachet de levure
  • 233g de pépites de chocolat
    • Mon idéal : tablettes de chocolat coupées en chunks au couteau (je n’achète pas de pépites toutes prêtes, je trouve ça abominablement cher.), avec environ 60% chocolat noir et 40% de chocolat blanc.

 

Mise au œuvre

Pour info : je mélange tout au robot.

Préchauffer le four à 180°C.

Battre ensemble le beurre et le sucre. Ajouter l’œuf. Puis la farine.

Verser la pâte dans un saladier puis ajouter les pépites et les incorporer en malaxant à la main (si on met les pépites dans le robot, je trouve que ça les abîme trop et fait plein de petits éclats de chocolat qui noircissent inutilement la pâte).

2017-01-cookies-boule-pate

Sur une plaque allant au four, disposer des tas de cookies (4 lignes de 4 cookies chez moi).

Là, y’a plusieurs techniques : ceux qui font un gros boudin avec la pâte pour ensuite prélever des « rondelles » servant à former des cookies homogènes ; ceux qui prélèvent la pâte à l’aide d’une cuillère à glace, toujours pour avoir un résultat un peu calibré sans se prendre la tête. Moi, c’est à l’arrache 😀

2017-01-cookies-boules-sur-plaque

Enfourner pour 8 min. Ou 10 min grand max, suivant votre four.

L’objectif, c’est que les cookies commencent à peine à dorer sur les bords. Il faut alors vite les sortir et les laisser durcir en refroidissant (si vous y arrivez).

DEGUSTEZ !

Conserver ce qu’il reste dans une boîte métallique.

cookies laura todd à ma façon

Publicités

Cuisine de la semaine #168 – Madame Sioux {dessert frais qui tue inside}

Ce week-end, sur une suggestion de Mr, j’ai réitéré un dessert type Uncle Ben’s (« c’est toujours un succès !« ) pour clore sans alourdir un repas printanier à base de gros apéro et de barbecue. Il s’agit du duo irrésistible poire chocolat : c’est-à-dire une mousse de fruits (ça marche aussi super bien avec la pêche) sur un lit de gâteau façon brownie. Il porte bien son nom, personne ne reste indifférent. Je précise que je remplace la gélatine par 4g d’agar-agar (gélifiant naturel trouvable en magasin bio).

duo poire chocolatduo poire chocolat 2duo poire chocolat 3Enfin, soyons honnêtes, y’avait quand même des patates au four et un bon tian de légumes (tomates, courgettes, aubergines, oignons) avec ce barbecue :

tian aux légumes d'été

Comme plus personne ne veut entendre parler de soupes à la maison, il faut trouver des variantes pour le soir. J’ai un peu persisté avec la version estivale : soupe froide de courgettes, qui passe super bien (même sans le parmesan).

Puis j’ai redécouvert le super clafoutis salé marbré de Cléa. Le plat qui met tout le monde d’accord et dans lequel tu peux planquer tous les légumes de ton choix. La première fois, j’ai fait la version officielle : tapenade, tomates… mais avec quelques tranches de champignons frais de Paris (MIOUM). La seconde fois, j’ai bazardé mon reste de haricots verts, à nouveau des champignons et quelques pétales de tomates séchées. Toujours rien à redire à la dégustation ! 🙂

Clafoutis salé tomates haricots verts champignons

Ca, c’est la 2e version, avec haricots verts

Que vous dire d’autre ? On a fait une bonne plâtrée de cookies (toujours ceux de Laura Todd), une partie tradi aux pépites de chocolat et une partie à la noix de coco (ça te caramélise un cookie, laisse tomber !!!!). Et puis des crêpes (c’est pas encore la canicule, profitons-en et réchauffons-nous près de la crépière !).

cookies laura todd pépites et noix de coco

Et ça y est, j’ai enfin pris le temps de tester les boulettes de lentilles corail dont j’entendais beaucoup parler. Pour faire avec ce que j’avais dans les placards, j’ai remplacé le pain de mie par de la chapelure maison et le fromage de brebis par 60% fromage râpé, 40% purée d’amande complète. C’était parfait avec la petite sauce que j’aime tant : purée de sésame, yaourt, jus de citron…

J’ai aussi accompagné ça d’un reste de purée pommes de terre / patates douces et d’un peu de mozzarella di buffala et son filet d’huile d’olive. Bin quoi, faut pas se laisser abattre non plus !

boulettes lentilles corail

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine !

Cuisine de la semaine #162 – Madame Sioux (persiste et signe)

La semaine dernière, j’ai oublié de vous parler d’un super bon truc : la terrine de butternut au sésame et aux haricots blancs. DI-VIN.

terrine végétarienne butternut haricots sésame

Je vous publie la recette la semaine prochaine, obligé !

Sinon, cette semaine, il y a eu :

risotto de courge

soupe crémeuse de brocolis au curry et au sésame. Il faut savoir que j’ai éclusé mes stocks de purée d’amande et purée de noisettes donc je mets de la purée de sésame partout quand j’ai besoin. Et ma foi, j’aime ça !

soupe de brocolis - cuisson

Cuisson des brocolis et des oignons

soupe crémeuse brocolis lait d'amande et sésame

pizzas maison. J’ai même pas pris de photo je crois, je me ramollis. Je vous en mets une ancienne : t’façons, elles sont toujours top :-p

pizza maison

– puisque mon corps semble ne pas trop kiffer le soja finalement (exit les protéines de soja que je trouvais trop bonnes dans plein de plats), je suis revenue au chili con carne avec de la vraie viande. C’est bon, je suis toujours la recette de Souristine parce que j’adore l’idée du maïs croquant dedans. Mais quand même, la viande hachée dedans, je la trouve toujours trop cuite, j’aime pas la texture.

– samedi soir, je cherchais un truc rapide à cuisiner – rapport au fait qu’on était partis à la piscine tardivement et reviendus bien fatigués à 18h30, avec 2 gamins à qui l’eau chlorée avait un peu ouvert l’appétit et qu’on ne pouvait pas faire patienter à coup de bain puisqu’on avait profité de les laver vite fait bien fait dans les douches de ladite piscine – avec des pâtes donc, mais une sauce qui change. Parce que marre des pâtes à l’huile d’olive (même si ma fille kiffe et n’a, en l’occurrence, pas voulu de la bonne sauce que j’avais pris la peine de cuisiner) et au fromage râpé (mon fils ayant aussi refusé la sauce d’abord parce que pas faim, puis parce qu’il a vu le sachet de fromage râpé sorti et qu’il a donc voulu en ensevelir ses pâtes… avant de tout laisser sur place au bout d’1 bouchée) (faut dire aussi que pour patienter, on avait fait apéro et après du saucisson, des olives et des chips, il avait bizarrement moins faim).

BREF. J’ai trouvé une recette fort sympathique (et pas trop compliquée) dans le livre de recettes végétariennes offert par ma cop’s Eve et nous avons donc mangé des fusilli aux haricots verts et à la tomate – que j’ai pas dû photographier non plus (je vends super mal les trucs cette semaine).

– Et samedi midi, mon mec réclamait des bons steacks de chez le boucher… ce que nous sommes allés acheter avec les enfants, tandis que lui s’attelait à nous préparer des bonnes frites maison, des qui cuisent bien dans la graisse, à la guerre comme à la guerre (non, pas de friteuse chez nous). Les frites, c’était une tuerie !

frites maison variété bluebell

Je ne me souviens pas du reste alors sur ce… belle semaine culinaire !

chocolats de pâques - txt déco

Je fais dans le kitsch et j’assume.

Et chez vous, quels repas ont été mis à l’honneur ces derniers jours ?

Muffins à l’amande et à la poussière de chocolats

Je vous ai déjà longuement expliqué le processus qui m’a amenée à la conception si élaborée (sic) de ces muffins. Alors sans transition, THE RECIPE !

Pour 12 à 15 muffins

Ingrédients

  • 250g de farine
  • 1 c. à soupe de levure
  • 1 c. à soupe de graines de lin (facultatif)
  • 50g de poudre d’amandes
  • 125g de sucre en poudre
  • 200 ml de lait d’amande
  • 5 c. à soupe d’huile de colza
  • 1 oeuf (facultatif)
  • 200g de chocolats pulvérisés (mix choco noir et choco blanc chez moi)

Réalisation

Préchauffer le four à 190°C. Préparer vos moules à muffins, notamment si vous utilisez des caissettes en papier.

Pulvériser le chocolat au mixeur, de façon à obtenir un rendu assez fin mais avec de petits morceaux, qui feront tout l’intérêt des muffins lors de la dégustation.

Tamiser la farine et la levure dans un bol et ajouter les graines de lin, la poudre d’amandes et le sucre, puis le chocolat pulvérisé.

chocolat concassé pour muffins végétaux

Battre le lait d’amande avec l’huile et l’oeuf. Ajouter ce mélange aux ingrédients secs. Mélanger grossièrement.

Si vous trouvez le mélange trop sec, ajoutez un peu de lait d’amande ou un brin d’huile, au choix.

Répartir la préparation dans les moules à muffins.Ne pas les remplir jusqu’en haut sinon le démoulage sera compliqué, le chapeau du muffin risquant de se désolidariser du corps.

muffins végétaux poussière de chocolats

Je SAIS qu’ils payent pas de mine. Mais PROMIS, ils déboitent !

Cuire 15 à 20 minutes. Laisser reposer 5 minutes puis démouler.

Bon goûter (ou petit-déjeuner) (ou les deux) !

muffins végétaux chocolat amande

On dirait que quelqu’un est passé par là…

La cuisine de la semaine #161 – Madame Sioux (le discret retour)

Bien bien bien… Comme seule la pression me réussit (si ça dure pas trop longtemps quand même), plus je suis overbookée, plus je fais. Alors en ce week-end de travail forcé, d’assez mauvaise ambiance domestique (fatigue, gamins survoltés et cris de toutes parts), je viens vite vous raconter des trucs culinaires !

Ces dernières semaines, il m’est arrivé de noter plein de repas mais je ne vais pas vous faire une liste de 50 points, ça serait indigeste (joke inside). Je vais me contenter des derniers repas qui me reviennent ou que je trouve intéressants à partager.

Cette semaine, il y a eu plusieurs comebacks

– celui du croque cake au thon ! Plébiscité à fond par tout le monde (sauf peut-être un plébiscite plus modéré du côté de l’Iroquoise), surtout Mr Sioux.

croque cake thon avant cuisson

croque cake au thon

J’aurais mieux fait de le prendre en photo tranché… ^_^

– celui des inoubliables muffins à la banane, au lait de coco et aux pépites de chocolat.

muffins banane lait de coco pépites chocolat

– celui de la pintade aux marrons et au cidre. Même si une fois lancée dans la recette, j’ai réalisé que j’avais en fait assez peu de marrons et de raisins secs en réserve (j’avais pas de cidre non plus et j’ai mis un fond de bouteille de vin blanc). Bref, ça l’a fait quand même. Puis j’ai dépecé la bête et elle a fini ses jours…

Mais aussi de l’innovation

– … en petits morceaux, au fond d’un plat à lasagnes recouverte de sauce tomate puis de plaques de lasagne, puis de riste d’aubergine et encore de sauce tomate. J’étais un peu inquiète du mélange, tout en étant heureuse que mes lasagnes soient un vrai plat à restes, fidèles à leur fonction originelle. Donc nous avons mangé des lasagnes à la pintade, aux marrons, au raisins et à la riste d’aubergine. Te-rrible !!!

#161 lasagnes pintade riste d'aubergine

J’ai aussi tenté une variante de tarte aux poireaux en crumble. Histoire d’écluser des restes de patates douces un peu trop rôties (et accessoirement aux herbes), je les ai mixées avec un peu de crème de riz pour obtenir une purée lisse et pas trop liquide. Cette purée est venue enrober mes 2 poireaux en rondelles cuits à l’étouffée. Pour finir, j’ai versé tout ça sur une pâte feuilletée et agrémenté la tarte d’un crumble salé (beurre, farine, fromage râpé). C’était juste SUPER MIAM !

tarte aux poireaux et patates douces step 1tarte aux poireaux en crumble step 2 #161 tarte poireaux purée patates douces

J’ai découvert ça il y a quelques temps dans le livre Vegan que j’ai eu à Noël : le parmentier de patates douces aux lentilles. La première réalisation était un peu fade mais j’ai vraiment géré pour la 2nde et pour être sûre d’obtenir l’adhésion des enfants, j’y ai glissé quelques lardons. C’était juste succulent ! Une super idée de plat végétarien (quand y’a pas de lardons, of course) roboratif pour le soir.

parmentier patates douces aux lentilles et lardons

Apéro, Serge !

(ou bien c’était « Magnéto » ? je sais plus bien, après un petit Muscat…)

Depuis que j’ai investi dans un onéreux (et inutile m’a-t-on dit) gadget Tupperware, je me donne bonne conscience en l’utilisant toutes les semaines. Nous avons presque institué l’apéro du vendredi soir. Et au menu, c’est olives vertes (jusqu’à l’overdose si on laissait faire les enfants), parfois saucisson mais surtout… croissants salés !

mini croissants salés jambon st moret

mini croissants saumon fumé et tartare

L’aventure des muffins surprise

Et le truc marrant du week-end, ce sont les muffins au rendu imprévu. Tout a commencé par un statut de la rigolote Angel Coin Coin. Elle me fait baver en parlant du gâteau chocolat-noix de coco qu’elle est en train de préparer pour se calmer les nerfs mardi soir. Commençant à goutter sur ma nappe, je lui demande immédiatement sa recette. De la noix de coco, j’en mange jamais et l’idée de la mélanger à du chocolat fondant me fait rêver. Elle me photographie sa recette… de muffins coco-mangue ! Oui, Angel aussi elle a du mal à suivre une recette à la lettre. Mais comme elle a précisé tous les changements effectués (genre mangue remplacée par du chocolat, lait de soja par du lait d’amande, etc), je note tout ça et prévois de tenter pendant le week-end.

Samedi, ni une ni deux, j’attaque la recette à 16h, entre 2 sessions de travail qui m’explose les yeux sur l’écran. Quand je réalise en le sortant, que mon sachet de noix de coco râpé a été parasité par des mites il doit y avoir quelques temps… et qu’il est de toutes façons périmé depuis 2013. Hem. No souci. Je décide de remplacer ça par des amandes en poudre.

Et puis, va savoir pourquoi, j’avais aussi prévu de mettre les 200g de chocolat sous forme concassée et non liquide (chocolat au lait et chocolat blanc). Du coup, je me retrouve avec un mélange qui ne me paraît pas suffisant humide ni potentiellement lié. J’ajoute donc 1 oeuf (il n’y en avait pas dans la recette de base) et je rallonge en lait d’amande.

chocolat concassé pour muffins végétaux

Les chocolats concassés avec le reste des ingrédients secs

J’enfourne le tout sans conviction…

20 min de cuisson plus tard, je suis CON-QUISE. Ce truc improbable mais pourtant bon, m’a même valu les félicitations de mon fils (habituellement peu friand de gâteaux fait maison, l’ingrat) 🙂

muffins végétaux poussière de chocolats

Je SAIS qu’ils payent pas de mine. Mais PROMIS, ils déboitent !

En fait, ils sont super légers à manger et pour ça, je trouve qu’ils feraient une bonne base de cupcakes… si je faisais des cupcakes 😉

Allez, bonne semaine à tous !

(et si vous demandez gentiment, je vous donnerai la recette de ces étranges muffins de la semaine)

Un résumé de l’année 2014 sur La Cuisine de la Semaine

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

Où vous apprendrez que c’est Drenka qui pourvoit les recettes les plus consultées du blog (qui aurait cru que la cuisine brittone attirerait les foules ? :-p), que Myrtille a publié l’article le plus consulté de la journée la plus affluente de 2014, en janvier. Et où on constate que mon gratin de fenouil avec de la vie de famille dedans a été le plus commenté…

Où l’on voit que chacune de vos publications remplit de dizaines de petits points savoureux le calendrier de l’année.

Un extrait imagé de ce rapport :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2 700 personnes. Ce blog a été vu 42 000 fois en 2014. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 16 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

***

De mon côté, j’oscille entre grande envie de publier mes idées repas et nécessité de prioriser les tâches de rédaction & publication qui m’incombent.

Je suis toujours ravie de vous lire et chacun-e est la-e bienvenu-e pour partager ici ses habitudes et astuces culinaires, que ce soit régulièrement ou très ponctuellement. Il n’y a pas de contrainte alors n’hésitez pas à nous rejoindre ! Peut-être pour venir nous raconter vos réalisations et découvertes lors des menues de fêtes 2014…

** Je vous souhaite une année 2015 riche en petits plats mitonnés et partagés en toute convivialité. Mais aussi, en-dehors de la cuisine, en réalisation de vos projets les plus doux et les plus excitants. **

A bientôt !

Tartinade de fromage frais aux tomates séchées {apéro}

Voilà une recette que j’ai faite plusieurs fois ces dernières semaines et comme les invités ont toujours particulièrement apprécié, je vous la transmets. Ca n’est (vraiment) pas sorcier mais si ça peut inspirer quelqu’un d’autre pour changer des chips à l’apéro, c’est cadeau ! 😉

La première fois, j’ai utilisé du St Morêt, la 2e fois j’avais de la brousse en réserve. Les deux sont bons mais j’aime bien la texture de la brousse. Je fais ça au pif à chaque fois mais voici une proposition au niveau des quantités, à adapter suivant vos goûts.

tartinade fromage frais et tomates séchées

Ingrédients

  • 200g de brousse (ou autre fromage frais)
  • 1/2 pot de tomates séchées (140g environ)
  • crème (au choix)
  • basilic (frais ou surgelés)
  • sel, poivre

 Réalisation

Attention, ça va être très rapide !

  • Délayer la brousse avec 5 cuillères à soupe de crème (ou plus selon la consistance voulue).
  • Hacher les tomates puis les ajouter à la brousse. Mélanger.
  • Ajouter le basilic, saler et poivrer à votre convenance.
  • 3….2…1… Tartinez !!!

tartinade fromage frais et tomates séchées sur pain grillé

Bon apéro !