L’été est fini mais vous en reprendrez bien une couche?

Y’a quelqu’un??? Wouhou?

Bon, alors.

Je suis toujours là, mes congénères aussi, nous n’avons malheureusement toujours pas les moyens de nous payer une cuisinière à demeure (bave) donc…

Je vous propose un anniversaire avec dessert qui en jette mais point trop long à préparer. C’est peut-être minable mais moi, Mâdâme, j’ai pas la Nasa dans mes relations, on fait ce qu’on peut. Léger message subliminal.

Bref, le gâteau vient de l’anniversaire de la Miss, il y a presque trois mois maintenant et la plus grosse réussite a été un gros coup de chance : cela tombait le même jour que la fête de quartier! Donc à 16h à peine passées nous embarquions tout ce petit monde, en rang deux par deux sur le trottoir pour les animations au bout de la rue.
Le timing parfait.
Au programme : structure gonflable, équilibre sur une sangle de cirque, fléchettes à bouche (moi aussi je découvrais le concept) et enfin tags sur une structure en bois (eh oui, les enfants en ville on les initie tôt) (et on a pas peur des taches de peinture, hum).

Avant cela ils avaient bien apprécié (c’est-à-dire qu’ils ont mangé leur part!) ce gâteau dit « mare aux cochons » consistant en une génoise au chocolat, un glaçage idem, des fingers collés et un peu de modelage de pâte d’amandes…

img_3009

Sur le blog des idées de plats d’été, légèrement à la bourre… M’enfin à part moi, qui mange exclusivement des légumes et fruits de saison? Voilà quoi.

Cuisine de la semaine #168 – Madame Sioux {dessert frais qui tue inside}

Ce week-end, sur une suggestion de Mr, j’ai réitéré un dessert type Uncle Ben’s (« c’est toujours un succès !« ) pour clore sans alourdir un repas printanier à base de gros apéro et de barbecue. Il s’agit du duo irrésistible poire chocolat : c’est-à-dire une mousse de fruits (ça marche aussi super bien avec la pêche) sur un lit de gâteau façon brownie. Il porte bien son nom, personne ne reste indifférent. Je précise que je remplace la gélatine par 4g d’agar-agar (gélifiant naturel trouvable en magasin bio).

duo poire chocolatduo poire chocolat 2duo poire chocolat 3Enfin, soyons honnêtes, y’avait quand même des patates au four et un bon tian de légumes (tomates, courgettes, aubergines, oignons) avec ce barbecue :

tian aux légumes d'été

Comme plus personne ne veut entendre parler de soupes à la maison, il faut trouver des variantes pour le soir. J’ai un peu persisté avec la version estivale : soupe froide de courgettes, qui passe super bien (même sans le parmesan).

Puis j’ai redécouvert le super clafoutis salé marbré de Cléa. Le plat qui met tout le monde d’accord et dans lequel tu peux planquer tous les légumes de ton choix. La première fois, j’ai fait la version officielle : tapenade, tomates… mais avec quelques tranches de champignons frais de Paris (MIOUM). La seconde fois, j’ai bazardé mon reste de haricots verts, à nouveau des champignons et quelques pétales de tomates séchées. Toujours rien à redire à la dégustation ! 🙂

Clafoutis salé tomates haricots verts champignons

Ca, c’est la 2e version, avec haricots verts

Que vous dire d’autre ? On a fait une bonne plâtrée de cookies (toujours ceux de Laura Todd), une partie tradi aux pépites de chocolat et une partie à la noix de coco (ça te caramélise un cookie, laisse tomber !!!!). Et puis des crêpes (c’est pas encore la canicule, profitons-en et réchauffons-nous près de la crépière !).

cookies laura todd pépites et noix de coco

Et ça y est, j’ai enfin pris le temps de tester les boulettes de lentilles corail dont j’entendais beaucoup parler. Pour faire avec ce que j’avais dans les placards, j’ai remplacé le pain de mie par de la chapelure maison et le fromage de brebis par 60% fromage râpé, 40% purée d’amande complète. C’était parfait avec la petite sauce que j’aime tant : purée de sésame, yaourt, jus de citron…

J’ai aussi accompagné ça d’un reste de purée pommes de terre / patates douces et d’un peu de mozzarella di buffala et son filet d’huile d’olive. Bin quoi, faut pas se laisser abattre non plus !

boulettes lentilles corail

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine !

Cuisine de la semaine #162 – Madame Sioux (persiste et signe)

La semaine dernière, j’ai oublié de vous parler d’un super bon truc : la terrine de butternut au sésame et aux haricots blancs. DI-VIN.

terrine végétarienne butternut haricots sésame

Je vous publie la recette la semaine prochaine, obligé !

Sinon, cette semaine, il y a eu :

risotto de courge

soupe crémeuse de brocolis au curry et au sésame. Il faut savoir que j’ai éclusé mes stocks de purée d’amande et purée de noisettes donc je mets de la purée de sésame partout quand j’ai besoin. Et ma foi, j’aime ça !

soupe de brocolis - cuisson

Cuisson des brocolis et des oignons

soupe crémeuse brocolis lait d'amande et sésame

pizzas maison. J’ai même pas pris de photo je crois, je me ramollis. Je vous en mets une ancienne : t’façons, elles sont toujours top :-p

pizza maison

– puisque mon corps semble ne pas trop kiffer le soja finalement (exit les protéines de soja que je trouvais trop bonnes dans plein de plats), je suis revenue au chili con carne avec de la vraie viande. C’est bon, je suis toujours la recette de Souristine parce que j’adore l’idée du maïs croquant dedans. Mais quand même, la viande hachée dedans, je la trouve toujours trop cuite, j’aime pas la texture.

– samedi soir, je cherchais un truc rapide à cuisiner – rapport au fait qu’on était partis à la piscine tardivement et reviendus bien fatigués à 18h30, avec 2 gamins à qui l’eau chlorée avait un peu ouvert l’appétit et qu’on ne pouvait pas faire patienter à coup de bain puisqu’on avait profité de les laver vite fait bien fait dans les douches de ladite piscine – avec des pâtes donc, mais une sauce qui change. Parce que marre des pâtes à l’huile d’olive (même si ma fille kiffe et n’a, en l’occurrence, pas voulu de la bonne sauce que j’avais pris la peine de cuisiner) et au fromage râpé (mon fils ayant aussi refusé la sauce d’abord parce que pas faim, puis parce qu’il a vu le sachet de fromage râpé sorti et qu’il a donc voulu en ensevelir ses pâtes… avant de tout laisser sur place au bout d’1 bouchée) (faut dire aussi que pour patienter, on avait fait apéro et après du saucisson, des olives et des chips, il avait bizarrement moins faim).

BREF. J’ai trouvé une recette fort sympathique (et pas trop compliquée) dans le livre de recettes végétariennes offert par ma cop’s Eve et nous avons donc mangé des fusilli aux haricots verts et à la tomate – que j’ai pas dû photographier non plus (je vends super mal les trucs cette semaine).

– Et samedi midi, mon mec réclamait des bons steacks de chez le boucher… ce que nous sommes allés acheter avec les enfants, tandis que lui s’attelait à nous préparer des bonnes frites maison, des qui cuisent bien dans la graisse, à la guerre comme à la guerre (non, pas de friteuse chez nous). Les frites, c’était une tuerie !

frites maison variété bluebell

Je ne me souviens pas du reste alors sur ce… belle semaine culinaire !

chocolats de pâques - txt déco

Je fais dans le kitsch et j’assume.

Et chez vous, quels repas ont été mis à l’honneur ces derniers jours ?