L’été est fini mais vous en reprendrez bien une couche?

Y’a quelqu’un??? Wouhou?

Bon, alors.

Je suis toujours là, mes congénères aussi, nous n’avons malheureusement toujours pas les moyens de nous payer une cuisinière à demeure (bave) donc…

Je vous propose un anniversaire avec dessert qui en jette mais point trop long à préparer. C’est peut-être minable mais moi, Mâdâme, j’ai pas la Nasa dans mes relations, on fait ce qu’on peut. Léger message subliminal.

Bref, le gâteau vient de l’anniversaire de la Miss, il y a presque trois mois maintenant et la plus grosse réussite a été un gros coup de chance : cela tombait le même jour que la fête de quartier! Donc à 16h à peine passées nous embarquions tout ce petit monde, en rang deux par deux sur le trottoir pour les animations au bout de la rue.
Le timing parfait.
Au programme : structure gonflable, équilibre sur une sangle de cirque, fléchettes à bouche (moi aussi je découvrais le concept) et enfin tags sur une structure en bois (eh oui, les enfants en ville on les initie tôt) (et on a pas peur des taches de peinture, hum).

Avant cela ils avaient bien apprécié (c’est-à-dire qu’ils ont mangé leur part!) ce gâteau dit « mare aux cochons » consistant en une génoise au chocolat, un glaçage idem, des fingers collés et un peu de modelage de pâte d’amandes…

img_3009

Sur le blog des idées de plats d’été, légèrement à la bourre… M’enfin à part moi, qui mange exclusivement des légumes et fruits de saison? Voilà quoi.

20150714.11

Fête d’anniversaire pour astronaute de 5 ans

*Ecarte les toiles d’araignée*

*Mets un petit coup de dépoussiérant*

*Ouvre les fenêtres en grand*

Hum, hum.

Coucou, y a quelqu’un ?

Comme tous les ans je viens me la raconter avec ma fête d’anniversaire qui n’a rien à voir avec la choucroute de la semaine, mais comme c’est environ la seule fois par an où je fais des gâteaux…

Cette année, mon grand garçon de 5 ans avait décidé à Noël, à réception d’un costume de cosmonaute, que son prochain anniversaire serait un anniversaire de l’espace. Moi je suis disciplinée comme garçon, on me dit « Fais un anniversaire de l’espace », je FAIS. Ca fait donc 3 mois que je suis sur Pinterest au lieu de travailler, mais on a bien rigolé, autant pendant la fête qu’à la préparer (enfin moi surtout)(Les enfants enfermés à la cave pour l’occasion – J’AVAIS DES TRUCS A FAIRE –  et Dawling qui devait se farcir toutes mes lubies, moins).

Les invitations

J’avais dit pas plus de 12 enfants, parce que les bricoles qu’on trouve en lots sont souvent par 6 ou 12. Comme de nos jours les gosses viennent aussi toujours par lots de 2 ou 3, j’avais invité 6 copains confirmés. J’avais oublié de compter mes propres enfants. Bon. Et là-dessus  des copains qui avaient dit non ont finalement dit oui. On avait donc 16 enfants à la maison.

Pour les invitations (et beaucoup d’idées de la fête aussi), j’avais tout copité ICI. Gros succès ! Imprimées sur l’imprimante chic du bureau (que l’assistante est venu me ramener car je les avais oubliées dans la machine), et collées sur du papier un peu cartonné bleu ou rouge. La police de l’espace s’appelle « Neuropol ».

20150714.01

Changer ma maison en Houston Mission control

Recouvrir les cadres et affiches de papier noir et y coller des photos d’astronautes et de planètes (les photos de Pluton sont arrivées 3 jours trop tard, snif) – Mettre un gros drapeau américain à la fenêtre – Faire un grand panneau étoilé pour poser au-dessus de la table à victuailles – pendre des boules colorées au plafond. ET oublier de prendre des photos. Heureusement une autre maman en a pris une. Saturne fait un peu la gueule, c’est-à-dire que je me suis pris son anneau environ 867 fois en pleine face.

20150714.03

Les activités de l’espace

Ne bougez pas, j’ai fait une check list (sur l’imprimante du bureau toujours):

20150714.02

1/ La fusée

Je voulais une activité peinturlurage, et j’avais vu des fusées en carton sur le net. Comme je ne voulais pas dépenser tous mes sous là-dedans, j’ai voulu la construire moi-même à partir de cartons récupérés à la supérette du coin. Résultat : maintenant on m’appelle *the cardboard Lady* dans le quartier + entre la peinture, les boulons et le scotch de l’espace, j’ai économisé bien £5 sur le prix initial *fière*.

Je remercie La Pangoline de la NASA du Limousin pour le soutien et l’inspiration (pendant que la NASA de Belfort envoyait une saucisse de Morteau en orbite, chacun ses priorités hein).

20150714.04

 

2/ Course de l’espace – j’avais prévu des «space hoppers », les gros ballons avec des antennes sur lesquels on saute (je fantasmais à mort sur ces engins, petite), mais personne n’a été tenté.

3/ Génocide d’extra-terrestre : on avait peint un chamboule-tout, je préserve les âmes sensibles, je mets la photo AVANT le drame:

20150714.05

4/ Entrainement antigravitationnel : Le fameux trampoline, cadeau d’anniversaire du Wombat, je vous jure Monsieur le juge j’ai pris le plus petit du magasin. C’est bien un trampoline avec filet parce que quand ça sert pas pour trampoliner, ça fait cabane aussi.

20150714.06

5/ Laboratoire de prélèvement de minéraux lunaires

L’idée du siècle: L’année dernière on avait investi dans une table de jeux à eau en forme de bateau pirate. Ça n’allait pas du tout, ça n’était pas raccord avec le thème, c’était insupportable. Je l’ai donc démonté, et recouvert de papier craft argenté, avant de le remplir de galets peints en argenté et de les recouvrir de sable. Et là je me suis dit, tiens, pour faire encore plus sable lunaire, je vais mettre des paillettes argentées dans le sable. A l’heure où je vous parle, les 5 pâtés de maisons alentours ainsi que tous leurs habitants, tout mon étage de bureau et la raie des fesses de tous les invités et de leur famille proche brillent de mille feux.

20150714.07

6/ Chasse au trésor

Ma maman organisait toujours une chasse au trésor dans le jardin pour mon anniversaire quand j’étais petite, et celle de l’année dernière avait bien marché, donc nous nous sommes relancés dans l’aventure. Les Aliens nous avaient piqué nos bouteilles d’oxygène, il fallait toutes les retrouver pour rentrer à Houston. J’avais bricolé des bouteilles d’oxygène par code de couleur, fait des indices en mettant la photo de l’Alien fautif, et pour aider les participants (le mien par exemple, il trouverait pas un éléphant dans un couloir donc il fallait l’aider), j’avais mis des panneaux annonçant la présence desdits aliens un peu partout.

20150714.08

Comme en Angleterre, les enfants repartent toujours chez eux avec un sac de rabaladis de foire, j’avais mis les boites avec les mini-cadeaux dans un gros carton  pour faire le trésor, et j’avais ajouté *gros succès*, des petits drapeaux américains.

20150714.09

Et pour manger

Ah oui tiens, j’étais censé parler de cuisine à la base.

Sur la table du buffet, il y avait donc :

– Une salade de fruit extra-terrestre

– Des bonbons Starmix et des soucoupes volantes

– Des popcorns pas de l’espace mais après le désastre des paillettes dans le sable, j’avais pas envie de tenter la teinture de popcorns

– Des sandwichs étoiles

– Des biscuits étoiles (oui j’ai investi dans un set d’emporte pièces étoiles pour Noël, il faut bien rentabiliser, voyez ?)

– Des mini-muffins aux couleurs de l’Amérique

– de la jelly anglaise (obligé hein) de l’espace

20150714.10

Et bien sûr, un gâteau fusée. Dans mes rêves les plus fous, je pensais faire la fusée de Tintin, mais ça s’est fini beaucoup plus simplement, rapport à mes compétences pâtissières proches de celles de la chèvre parkinsonienne. Ceci dit, au début y avait des petits (enfoirés) sceptiques qui me disaient « ouais, bon, on dirait un bateau, ton truc, maman de Wombat », mais après, on a compté à rebours et allumé des bougies fontaines, et là les gosses étaient tous SCI-ES. Nanmého.

20150714.12

.

,

.

*Playlist de l’espace: Bande originale de Apollo 13 piste 8 : Launch Control – Les sons de la NASA – Compte à rebours avant lancement – Bande originale de 2001, l’Odyssée de l’espace : Ainsi parlait Zarathoustra (Richard Strauss) –  Bande Originale de Superman :  Main title (John Williams)  – Bande originale de Star Wars :  Imperial Attack (John Williams) – Bande originale de Apollo 13 piste 2 : Once Small Step – Musique originale du générique de la série Doctor Who (Ron Grainer) – Bande originale de Apollo 13 piste 1 : Main title  (James Horner) –Musique originale du générique de la série Star Treck (Mike townend)Bande originale de E.T. : Main title (John Williams) –  Bande originale de Star Wars : Main title  (John Williams). Bande originale de Toy story, Infinity and Beyond (Randy Newman).

Cuisine de la semaine #168 – Madame Sioux {dessert frais qui tue inside}

Ce week-end, sur une suggestion de Mr, j’ai réitéré un dessert type Uncle Ben’s (« c’est toujours un succès !« ) pour clore sans alourdir un repas printanier à base de gros apéro et de barbecue. Il s’agit du duo irrésistible poire chocolat : c’est-à-dire une mousse de fruits (ça marche aussi super bien avec la pêche) sur un lit de gâteau façon brownie. Il porte bien son nom, personne ne reste indifférent. Je précise que je remplace la gélatine par 4g d’agar-agar (gélifiant naturel trouvable en magasin bio).

duo poire chocolatduo poire chocolat 2duo poire chocolat 3Enfin, soyons honnêtes, y’avait quand même des patates au four et un bon tian de légumes (tomates, courgettes, aubergines, oignons) avec ce barbecue :

tian aux légumes d'été

Comme plus personne ne veut entendre parler de soupes à la maison, il faut trouver des variantes pour le soir. J’ai un peu persisté avec la version estivale : soupe froide de courgettes, qui passe super bien (même sans le parmesan).

Puis j’ai redécouvert le super clafoutis salé marbré de Cléa. Le plat qui met tout le monde d’accord et dans lequel tu peux planquer tous les légumes de ton choix. La première fois, j’ai fait la version officielle : tapenade, tomates… mais avec quelques tranches de champignons frais de Paris (MIOUM). La seconde fois, j’ai bazardé mon reste de haricots verts, à nouveau des champignons et quelques pétales de tomates séchées. Toujours rien à redire à la dégustation !🙂

Clafoutis salé tomates haricots verts champignons

Ca, c’est la 2e version, avec haricots verts

Que vous dire d’autre ? On a fait une bonne plâtrée de cookies (toujours ceux de Laura Todd), une partie tradi aux pépites de chocolat et une partie à la noix de coco (ça te caramélise un cookie, laisse tomber !!!!). Et puis des crêpes (c’est pas encore la canicule, profitons-en et réchauffons-nous près de la crépière !).

cookies laura todd pépites et noix de coco

Et ça y est, j’ai enfin pris le temps de tester les boulettes de lentilles corail dont j’entendais beaucoup parler. Pour faire avec ce que j’avais dans les placards, j’ai remplacé le pain de mie par de la chapelure maison et le fromage de brebis par 60% fromage râpé, 40% purée d’amande complète. C’était parfait avec la petite sauce que j’aime tant : purée de sésame, yaourt, jus de citron…

J’ai aussi accompagné ça d’un reste de purée pommes de terre / patates douces et d’un peu de mozzarella di buffala et son filet d’huile d’olive. Bin quoi, faut pas se laisser abattre non plus !

boulettes lentilles corail

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine !

Cuisine de la semaine #162 – Madame Sioux (persiste et signe)

La semaine dernière, j’ai oublié de vous parler d’un super bon truc : la terrine de butternut au sésame et aux haricots blancs. DI-VIN.

terrine végétarienne butternut haricots sésame

Je vous publie la recette la semaine prochaine, obligé !

Sinon, cette semaine, il y a eu :

risotto de courge

soupe crémeuse de brocolis au curry et au sésame. Il faut savoir que j’ai éclusé mes stocks de purée d’amande et purée de noisettes donc je mets de la purée de sésame partout quand j’ai besoin. Et ma foi, j’aime ça !

soupe de brocolis - cuisson

Cuisson des brocolis et des oignons

soupe crémeuse brocolis lait d'amande et sésame

pizzas maison. J’ai même pas pris de photo je crois, je me ramollis. Je vous en mets une ancienne : t’façons, elles sont toujours top :-p

pizza maison

– puisque mon corps semble ne pas trop kiffer le soja finalement (exit les protéines de soja que je trouvais trop bonnes dans plein de plats), je suis revenue au chili con carne avec de la vraie viande. C’est bon, je suis toujours la recette de Souristine parce que j’adore l’idée du maïs croquant dedans. Mais quand même, la viande hachée dedans, je la trouve toujours trop cuite, j’aime pas la texture.

– samedi soir, je cherchais un truc rapide à cuisiner – rapport au fait qu’on était partis à la piscine tardivement et reviendus bien fatigués à 18h30, avec 2 gamins à qui l’eau chlorée avait un peu ouvert l’appétit et qu’on ne pouvait pas faire patienter à coup de bain puisqu’on avait profité de les laver vite fait bien fait dans les douches de ladite piscine – avec des pâtes donc, mais une sauce qui change. Parce que marre des pâtes à l’huile d’olive (même si ma fille kiffe et n’a, en l’occurrence, pas voulu de la bonne sauce que j’avais pris la peine de cuisiner) et au fromage râpé (mon fils ayant aussi refusé la sauce d’abord parce que pas faim, puis parce qu’il a vu le sachet de fromage râpé sorti et qu’il a donc voulu en ensevelir ses pâtes… avant de tout laisser sur place au bout d’1 bouchée) (faut dire aussi que pour patienter, on avait fait apéro et après du saucisson, des olives et des chips, il avait bizarrement moins faim).

BREF. J’ai trouvé une recette fort sympathique (et pas trop compliquée) dans le livre de recettes végétariennes offert par ma cop’s Eve et nous avons donc mangé des fusilli aux haricots verts et à la tomate – que j’ai pas dû photographier non plus (je vends super mal les trucs cette semaine).

– Et samedi midi, mon mec réclamait des bons steacks de chez le boucher… ce que nous sommes allés acheter avec les enfants, tandis que lui s’attelait à nous préparer des bonnes frites maison, des qui cuisent bien dans la graisse, à la guerre comme à la guerre (non, pas de friteuse chez nous). Les frites, c’était une tuerie !

frites maison variété bluebell

Je ne me souviens pas du reste alors sur ce… belle semaine culinaire !

chocolats de pâques - txt déco

Je fais dans le kitsch et j’assume.

Et chez vous, quels repas ont été mis à l’honneur ces derniers jours ?

Muffins à l’amande et à la poussière de chocolats

Je vous ai déjà longuement expliqué le processus qui m’a amenée à la conception si élaborée (sic) de ces muffins. Alors sans transition, THE RECIPE !

Pour 12 à 15 muffins

Ingrédients

  • 250g de farine
  • 1 c. à soupe de levure
  • 1 c. à soupe de graines de lin (facultatif)
  • 50g de poudre d’amandes
  • 125g de sucre en poudre
  • 200 ml de lait d’amande
  • 5 c. à soupe d’huile de colza
  • 1 oeuf (facultatif)
  • 200g de chocolats pulvérisés (mix choco noir et choco blanc chez moi)

Réalisation

Préchauffer le four à 190°C. Préparer vos moules à muffins, notamment si vous utilisez des caissettes en papier.

Pulvériser le chocolat au mixeur, de façon à obtenir un rendu assez fin mais avec de petits morceaux, qui feront tout l’intérêt des muffins lors de la dégustation.

Tamiser la farine et la levure dans un bol et ajouter les graines de lin, la poudre d’amandes et le sucre, puis le chocolat pulvérisé.

chocolat concassé pour muffins végétaux

Battre le lait d’amande avec l’huile et l’oeuf. Ajouter ce mélange aux ingrédients secs. Mélanger grossièrement.

Si vous trouvez le mélange trop sec, ajoutez un peu de lait d’amande ou un brin d’huile, au choix.

Répartir la préparation dans les moules à muffins.Ne pas les remplir jusqu’en haut sinon le démoulage sera compliqué, le chapeau du muffin risquant de se désolidariser du corps.

muffins végétaux poussière de chocolats

Je SAIS qu’ils payent pas de mine. Mais PROMIS, ils déboitent !

Cuire 15 à 20 minutes. Laisser reposer 5 minutes puis démouler.

Bon goûter (ou petit-déjeuner) (ou les deux) !

muffins végétaux chocolat amande

On dirait que quelqu’un est passé par là…

La cuisine de la semaine #161 – Madame Sioux (le discret retour)

Bien bien bien… Comme seule la pression me réussit (si ça dure pas trop longtemps quand même), plus je suis overbookée, plus je fais. Alors en ce week-end de travail forcé, d’assez mauvaise ambiance domestique (fatigue, gamins survoltés et cris de toutes parts), je viens vite vous raconter des trucs culinaires !

Ces dernières semaines, il m’est arrivé de noter plein de repas mais je ne vais pas vous faire une liste de 50 points, ça serait indigeste (joke inside). Je vais me contenter des derniers repas qui me reviennent ou que je trouve intéressants à partager.

Cette semaine, il y a eu plusieurs comebacks

– celui du croque cake au thon ! Plébiscité à fond par tout le monde (sauf peut-être un plébiscite plus modéré du côté de l’Iroquoise), surtout Mr Sioux.

croque cake thon avant cuisson

croque cake au thon

J’aurais mieux fait de le prendre en photo tranché… ^_^

– celui des inoubliables muffins à la banane, au lait de coco et aux pépites de chocolat.

muffins banane lait de coco pépites chocolat

– celui de la pintade aux marrons et au cidre. Même si une fois lancée dans la recette, j’ai réalisé que j’avais en fait assez peu de marrons et de raisins secs en réserve (j’avais pas de cidre non plus et j’ai mis un fond de bouteille de vin blanc). Bref, ça l’a fait quand même. Puis j’ai dépecé la bête et elle a fini ses jours…

Mais aussi de l’innovation

– … en petits morceaux, au fond d’un plat à lasagnes recouverte de sauce tomate puis de plaques de lasagne, puis de riste d’aubergine et encore de sauce tomate. J’étais un peu inquiète du mélange, tout en étant heureuse que mes lasagnes soient un vrai plat à restes, fidèles à leur fonction originelle. Donc nous avons mangé des lasagnes à la pintade, aux marrons, au raisins et à la riste d’aubergine. Te-rrible !!!

#161 lasagnes pintade riste d'aubergine

J’ai aussi tenté une variante de tarte aux poireaux en crumble. Histoire d’écluser des restes de patates douces un peu trop rôties (et accessoirement aux herbes), je les ai mixées avec un peu de crème de riz pour obtenir une purée lisse et pas trop liquide. Cette purée est venue enrober mes 2 poireaux en rondelles cuits à l’étouffée. Pour finir, j’ai versé tout ça sur une pâte feuilletée et agrémenté la tarte d’un crumble salé (beurre, farine, fromage râpé). C’était juste SUPER MIAM !

tarte aux poireaux et patates douces step 1tarte aux poireaux en crumble step 2 #161 tarte poireaux purée patates douces

J’ai découvert ça il y a quelques temps dans le livre Vegan que j’ai eu à Noël : le parmentier de patates douces aux lentilles. La première réalisation était un peu fade mais j’ai vraiment géré pour la 2nde et pour être sûre d’obtenir l’adhésion des enfants, j’y ai glissé quelques lardons. C’était juste succulent ! Une super idée de plat végétarien (quand y’a pas de lardons, of course) roboratif pour le soir.

parmentier patates douces aux lentilles et lardons

Apéro, Serge !

(ou bien c’était « Magnéto » ? je sais plus bien, après un petit Muscat…)

Depuis que j’ai investi dans un onéreux (et inutile m’a-t-on dit) gadget Tupperware, je me donne bonne conscience en l’utilisant toutes les semaines. Nous avons presque institué l’apéro du vendredi soir. Et au menu, c’est olives vertes (jusqu’à l’overdose si on laissait faire les enfants), parfois saucisson mais surtout… croissants salés !

mini croissants salés jambon st moret

mini croissants saumon fumé et tartare

L’aventure des muffins surprise

Et le truc marrant du week-end, ce sont les muffins au rendu imprévu. Tout a commencé par un statut de la rigolote Angel Coin Coin. Elle me fait baver en parlant du gâteau chocolat-noix de coco qu’elle est en train de préparer pour se calmer les nerfs mardi soir. Commençant à goutter sur ma nappe, je lui demande immédiatement sa recette. De la noix de coco, j’en mange jamais et l’idée de la mélanger à du chocolat fondant me fait rêver. Elle me photographie sa recette… de muffins coco-mangue ! Oui, Angel aussi elle a du mal à suivre une recette à la lettre. Mais comme elle a précisé tous les changements effectués (genre mangue remplacée par du chocolat, lait de soja par du lait d’amande, etc), je note tout ça et prévois de tenter pendant le week-end.

Samedi, ni une ni deux, j’attaque la recette à 16h, entre 2 sessions de travail qui m’explose les yeux sur l’écran. Quand je réalise en le sortant, que mon sachet de noix de coco râpé a été parasité par des mites il doit y avoir quelques temps… et qu’il est de toutes façons périmé depuis 2013. Hem. No souci. Je décide de remplacer ça par des amandes en poudre.

Et puis, va savoir pourquoi, j’avais aussi prévu de mettre les 200g de chocolat sous forme concassée et non liquide (chocolat au lait et chocolat blanc). Du coup, je me retrouve avec un mélange qui ne me paraît pas suffisant humide ni potentiellement lié. J’ajoute donc 1 oeuf (il n’y en avait pas dans la recette de base) et je rallonge en lait d’amande.

chocolat concassé pour muffins végétaux

Les chocolats concassés avec le reste des ingrédients secs

J’enfourne le tout sans conviction…

20 min de cuisson plus tard, je suis CON-QUISE. Ce truc improbable mais pourtant bon, m’a même valu les félicitations de mon fils (habituellement peu friand de gâteaux fait maison, l’ingrat)🙂

muffins végétaux poussière de chocolats

Je SAIS qu’ils payent pas de mine. Mais PROMIS, ils déboitent !

En fait, ils sont super légers à manger et pour ça, je trouve qu’ils feraient une bonne base de cupcakes… si je faisais des cupcakes😉

Allez, bonne semaine à tous !

(et si vous demandez gentiment, je vous donnerai la recette de ces étranges muffins de la semaine)