Les cookies de Laura Todd à ma façon

Les cookies de Laura Todd, ce sont mes préférés à ce jour. Moi, j’aime les cookies pas trop cuits, bien moelleux dedans et avec une garniture toute simple : des pépites de chocolat !

Pour obtenir ce résultat et satisfaire au mieux mes papilles, j’ai fini par « améliorer » (à mon goût) un poil la recette initiale.

Quelques explications pour ceux qui aiment comprendre : j’ai jugé que les cookies étaient plus humides et moelleux en mettant 2 œufs au lieu d’un avec les proportions initiales de Laura Todd. Du coup, comme la recette originale me fournit presque trop de cookies (genre 60), j’utilise quasiment toujours la version ci-dessous, correspondant aux 2/3 de la version initiale, avec un œuf. BREF, vous formalisez pas des poids très très précis : faîtes… et savourez ! Après on en reparlera.

Ingrédients :

Pour 35 cookies environ

  • 233g de sucre
  • 166g de beurre
  • 1 oeuf
  • 250g de farine, à répartir comme suit :
    • 170g de farine de blé T55/65
    • 80g de farine complète de grand épeautre
  • 1/2 sachet de levure
  • 233g de pépites de chocolat
    • Mon idéal : tablettes de chocolat coupées en chunks au couteau (je n’achète pas de pépites toutes prêtes, je trouve ça abominablement cher.), avec environ 60% chocolat noir et 40% de chocolat blanc.

 

Mise au œuvre

Pour info : je mélange tout au robot.

Préchauffer le four à 180°C.

Battre ensemble le beurre et le sucre. Ajouter l’œuf. Puis la farine.

Verser la pâte dans un saladier puis ajouter les pépites et les incorporer en malaxant à la main (si on met les pépites dans le robot, je trouve que ça les abîme trop et fait plein de petits éclats de chocolat qui noircissent inutilement la pâte).

2017-01-cookies-boule-pate

Sur une plaque allant au four, disposer des tas de cookies (4 lignes de 4 cookies chez moi).

Là, y’a plusieurs techniques : ceux qui font un gros boudin avec la pâte pour ensuite prélever des « rondelles » servant à former des cookies homogènes ; ceux qui prélèvent la pâte à l’aide d’une cuillère à glace, toujours pour avoir un résultat un peu calibré sans se prendre la tête. Moi, c’est à l’arrache 😀

2017-01-cookies-boules-sur-plaque

Enfourner pour 8 min. Ou 10 min grand max, suivant votre four.

L’objectif, c’est que les cookies commencent à peine à dorer sur les bords. Il faut alors vite les sortir et les laisser durcir en refroidissant (si vous y arrivez).

DEGUSTEZ !

Conserver ce qu’il reste dans une boîte métallique.

cookies laura todd à ma façon

L’été est fini mais vous en reprendrez bien une couche?

Y’a quelqu’un??? Wouhou?

Bon, alors.

Je suis toujours là, mes congénères aussi, nous n’avons malheureusement toujours pas les moyens de nous payer une cuisinière à demeure (bave) donc…

Je vous propose un anniversaire avec dessert qui en jette mais point trop long à préparer. C’est peut-être minable mais moi, Mâdâme, j’ai pas la Nasa dans mes relations, on fait ce qu’on peut. Léger message subliminal.

Bref, le gâteau vient de l’anniversaire de la Miss, il y a presque trois mois maintenant et la plus grosse réussite a été un gros coup de chance : cela tombait le même jour que la fête de quartier! Donc à 16h à peine passées nous embarquions tout ce petit monde, en rang deux par deux sur le trottoir pour les animations au bout de la rue.
Le timing parfait.
Au programme : structure gonflable, équilibre sur une sangle de cirque, fléchettes à bouche (moi aussi je découvrais le concept) et enfin tags sur une structure en bois (eh oui, les enfants en ville on les initie tôt) (et on a pas peur des taches de peinture, hum).

Avant cela ils avaient bien apprécié (c’est-à-dire qu’ils ont mangé leur part!) ce gâteau dit « mare aux cochons » consistant en une génoise au chocolat, un glaçage idem, des fingers collés et un peu de modelage de pâte d’amandes…

img_3009

Sur le blog des idées de plats d’été, légèrement à la bourre… M’enfin à part moi, qui mange exclusivement des légumes et fruits de saison? Voilà quoi.

Fête d’anniversaire pour astronaute de 5 ans

*Ecarte les toiles d’araignée*

*Mets un petit coup de dépoussiérant*

*Ouvre les fenêtres en grand*

Hum, hum.

Coucou, y a quelqu’un ?

Comme tous les ans je viens me la raconter avec ma fête d’anniversaire qui n’a rien à voir avec la choucroute de la semaine, mais comme c’est environ la seule fois par an où je fais des gâteaux…

Cette année, mon grand garçon de 5 ans avait décidé à Noël, à réception d’un costume de cosmonaute, que son prochain anniversaire serait un anniversaire de l’espace. Moi je suis disciplinée comme garçon, on me dit « Fais un anniversaire de l’espace », je FAIS. Ca fait donc 3 mois que je suis sur Pinterest au lieu de travailler, mais on a bien rigolé, autant pendant la fête qu’à la préparer (enfin moi surtout)(Les enfants enfermés à la cave pour l’occasion – J’AVAIS DES TRUCS A FAIRE –  et Dawling qui devait se farcir toutes mes lubies, moins).

Les invitations

J’avais dit pas plus de 12 enfants, parce que les bricoles qu’on trouve en lots sont souvent par 6 ou 12. Comme de nos jours les gosses viennent aussi toujours par lots de 2 ou 3, j’avais invité 6 copains confirmés. J’avais oublié de compter mes propres enfants. Bon. Et là-dessus  des copains qui avaient dit non ont finalement dit oui. On avait donc 16 enfants à la maison.

Pour les invitations (et beaucoup d’idées de la fête aussi), j’avais tout copité ICI. Gros succès ! Imprimées sur l’imprimante chic du bureau (que l’assistante est venu me ramener car je les avais oubliées dans la machine), et collées sur du papier un peu cartonné bleu ou rouge. La police de l’espace s’appelle « Neuropol ».

20150714.01

Changer ma maison en Houston Mission control

Recouvrir les cadres et affiches de papier noir et y coller des photos d’astronautes et de planètes (les photos de Pluton sont arrivées 3 jours trop tard, snif) – Mettre un gros drapeau américain à la fenêtre – Faire un grand panneau étoilé pour poser au-dessus de la table à victuailles – pendre des boules colorées au plafond. ET oublier de prendre des photos. Heureusement une autre maman en a pris une. Saturne fait un peu la gueule, c’est-à-dire que je me suis pris son anneau environ 867 fois en pleine face.

20150714.03

Les activités de l’espace

Ne bougez pas, j’ai fait une check list (sur l’imprimante du bureau toujours):

20150714.02

1/ La fusée

Je voulais une activité peinturlurage, et j’avais vu des fusées en carton sur le net. Comme je ne voulais pas dépenser tous mes sous là-dedans, j’ai voulu la construire moi-même à partir de cartons récupérés à la supérette du coin. Résultat : maintenant on m’appelle *the cardboard Lady* dans le quartier + entre la peinture, les boulons et le scotch de l’espace, j’ai économisé bien £5 sur le prix initial *fière*.

Je remercie La Pangoline de la NASA du Limousin pour le soutien et l’inspiration (pendant que la NASA de Belfort envoyait une saucisse de Morteau en orbite, chacun ses priorités hein).

20150714.04

 

2/ Course de l’espace – j’avais prévu des «space hoppers », les gros ballons avec des antennes sur lesquels on saute (je fantasmais à mort sur ces engins, petite), mais personne n’a été tenté.

3/ Génocide d’extra-terrestre : on avait peint un chamboule-tout, je préserve les âmes sensibles, je mets la photo AVANT le drame:

20150714.05

4/ Entrainement antigravitationnel : Le fameux trampoline, cadeau d’anniversaire du Wombat, je vous jure Monsieur le juge j’ai pris le plus petit du magasin. C’est bien un trampoline avec filet parce que quand ça sert pas pour trampoliner, ça fait cabane aussi.

20150714.06

5/ Laboratoire de prélèvement de minéraux lunaires

L’idée du siècle: L’année dernière on avait investi dans une table de jeux à eau en forme de bateau pirate. Ça n’allait pas du tout, ça n’était pas raccord avec le thème, c’était insupportable. Je l’ai donc démonté, et recouvert de papier craft argenté, avant de le remplir de galets peints en argenté et de les recouvrir de sable. Et là je me suis dit, tiens, pour faire encore plus sable lunaire, je vais mettre des paillettes argentées dans le sable. A l’heure où je vous parle, les 5 pâtés de maisons alentours ainsi que tous leurs habitants, tout mon étage de bureau et la raie des fesses de tous les invités et de leur famille proche brillent de mille feux.

20150714.07

6/ Chasse au trésor

Ma maman organisait toujours une chasse au trésor dans le jardin pour mon anniversaire quand j’étais petite, et celle de l’année dernière avait bien marché, donc nous nous sommes relancés dans l’aventure. Les Aliens nous avaient piqué nos bouteilles d’oxygène, il fallait toutes les retrouver pour rentrer à Houston. J’avais bricolé des bouteilles d’oxygène par code de couleur, fait des indices en mettant la photo de l’Alien fautif, et pour aider les participants (le mien par exemple, il trouverait pas un éléphant dans un couloir donc il fallait l’aider), j’avais mis des panneaux annonçant la présence desdits aliens un peu partout.

20150714.08

Comme en Angleterre, les enfants repartent toujours chez eux avec un sac de rabaladis de foire, j’avais mis les boites avec les mini-cadeaux dans un gros carton  pour faire le trésor, et j’avais ajouté *gros succès*, des petits drapeaux américains.

20150714.09

Et pour manger

Ah oui tiens, j’étais censé parler de cuisine à la base.

Sur la table du buffet, il y avait donc :

– Une salade de fruit extra-terrestre

– Des bonbons Starmix et des soucoupes volantes

– Des popcorns pas de l’espace mais après le désastre des paillettes dans le sable, j’avais pas envie de tenter la teinture de popcorns

– Des sandwichs étoiles

– Des biscuits étoiles (oui j’ai investi dans un set d’emporte pièces étoiles pour Noël, il faut bien rentabiliser, voyez ?)

– Des mini-muffins aux couleurs de l’Amérique

– de la jelly anglaise (obligé hein) de l’espace

20150714.10

Et bien sûr, un gâteau fusée. Dans mes rêves les plus fous, je pensais faire la fusée de Tintin, mais ça s’est fini beaucoup plus simplement, rapport à mes compétences pâtissières proches de celles de la chèvre parkinsonienne. Ceci dit, au début y avait des petits (enfoirés) sceptiques qui me disaient « ouais, bon, on dirait un bateau, ton truc, maman de Wombat », mais après, on a compté à rebours et allumé des bougies fontaines, et là les gosses étaient tous SCI-ES. Nanmého.

20150714.12

.

,

.

*Playlist de l’espace: Bande originale de Apollo 13 piste 8 : Launch Control – Les sons de la NASA – Compte à rebours avant lancement – Bande originale de 2001, l’Odyssée de l’espace : Ainsi parlait Zarathoustra (Richard Strauss) –  Bande Originale de Superman :  Main title (John Williams)  – Bande originale de Star Wars :  Imperial Attack (John Williams) – Bande originale de Apollo 13 piste 2 : Once Small Step – Musique originale du générique de la série Doctor Who (Ron Grainer) – Bande originale de Apollo 13 piste 1 : Main title  (James Horner) –Musique originale du générique de la série Star Treck (Mike townend)Bande originale de E.T. : Main title (John Williams) –  Bande originale de Star Wars : Main title  (John Williams). Bande originale de Toy story, Infinity and Beyond (Randy Newman).